Aedp.Asso.fr

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Stratégies quand un perroquet s'echappe


 

Stratégies à mettre en œuvre quand un perroquet aux plumes de vol non taillées s’échappe

Par Barbara Heidenreich
www.GoodBirdInc.com

Traduction : Marie Ducrocq


 

 

Tarah, mon Amazone à front bleu, n’a pas les plumes de vol taillées. Cependant, comme de nombreux oiseaux aux plumes de vol coupées pendant le processus d’élevage, il n’a pas suffisamment acquis les compétences de vol qui lui permettraient d’obtenir le titre « d’aviateur ». J’ai souvent dit « il a ses plumes de vol, mais il ne vole pas ». Un jour j’ai appris, à mes dépends, que cela n’était pas tout à fait vrai.

A l’issue d’un périple du sud au nord de la Californie, je rendis visite à mes perroquets, ayant transporté, à mon arrivée, Tarah dans sa cage jusqu’à mon ancienne chambre. J’ai ouvert la porte de la cage pour offrir à mon oiseau un peu d’une nécessaire liberté. Avant même que je ne m’en aperçoive, il s’est précipité hors de sa cage, a passé la porte de la chambre, il a tourné à droite, et a tracé sa route jusqu’au hall du bas. Puis il tourna à gauche et traversa le salon. Au moment précis où mon père ouvrait la porte fenêtre coulissante pour aller sur le balcon, devinez qui a aussi passé la porte ? Le balcon se trouvait au deuxième étage, ce qui a donné à mon oiseau dans son grand parcours de vol deux étages avec la portance de l’air pour arriver jusqu’au parcours de golf derrière la maison. Grâce au ciel, il s’est révélé être une brique verte volante. A court d’énergie, il est descendu doucement vers la douce pelouse quand un arbre a offert ses branches pour refuge. Boostée par l’adrénaline, mes pieds ont à peine touché terre tandis que je me précipitais pour aller chercher mon oiseau.

J’ai toujours prêté une grande attention à mon choix d’avoir à la maison un perroquet aux plumes de vol non taillées. Mais j’ai été très surprise du vol fantastique de mon oiseau ce jour là. Parfois, des oiseaux dont on penserait qu’ils ne voleront jamais volent néanmoins. Parfois, des oiseaux aux plumes de vol taillées nous surprennent après la repousse. Parfois des sujets expérimentés sont effrayés ou se retrouvent en terrain inconnu. Quelle que soit la situation, certaines stratégies peuvent se révéler très utiles pour retrouver un oiseau qui a pris son envol. Les informations suivantes sont destinées à vous préparer pour le jour où votre oiseau pourrait être appelé par l’air et se diriger dans la mauvaise direction. Ces stratégies s’appliquent que votre oiseau n’ait aucune compétence pour le vol ou qu’il soit un athlète de vol de renommée internationale.

L’oiseau s’envole

· Criez pour appeler votre oiseau tandis qu’il vole, cela peut l’aider à rebrousser chemin jusqu’à vous.

· Ne quittez pas des yeux l’oiseau en vol. Notez le dernier emplacement où vous l’avez vu, le niveau de son vol, son degré de fatigue. Il a peut-être atterri dans cette zone. Pour un groupe de personnes recherchant l’oiseau, une aide radio ou des téléphones portables peuvent être d’un grand secours. Emportez votre téléphone portable !

La recherche de l’oiseau

·
Si vous êtes en groupe, séparez-vous en cercle autour de la zone où vous avez vu l’oiseau pour la dernière fois.

· Si vous ne pouvez pas le localiser, appelez-le. Dites des mots ou produisez des sons qu’il connaît, ou des imitations. De nombreux perroquets sont localisés par leurs cris.

· S’il y a un autre oiseau qu’il aime, placez cet oiseau dans une cage et amener-le à l’endroit où vous avez vu votre oiseau pour la dernière fois. Eloignez-vous de la cage, cela pourrait encourager l’oiseau en cage à crier et inspirer l’oiseau perdu à crier à son tour. Ne parlez pas trop fort de sorte de toujours pouvoir entendre les cris.

· Passer au peigne fin une zone d’un kilomètre et demi environ dans les premières étapes de votre recherche. Habituellement, les perroquets ne vont pas loin, à moins qu’ils soient portés par le vent, pris en chasse par un oiseau de proie ou extrêmement effrayés.

· Gardez à l’esprit que votre perroquet est susceptible de vous voir avant que vous ne puissiez le voir. Quand cela se produit, les perroquets se montrent parfois très calmes, ce qui s’explique par le fait que le perroquet est plus à l’aise dès qu’il vous a vu.

· En dépit de leurs couleurs parfois très soutenues, les perroquets peuvent être très difficiles à voir dans les arbres. Recherchez plutôt des mouvements dans les branches plutôt que votre oiseau perché en haut de l’arbre.

Vous avez localisé l’oiseau, mais il est hors de portée

· Une fois votre oiseau localisé, détendez-vous (à moins qu’il se trouve en situation de danger immédiat). S’il est inaccessible, il vaut mieux laisser l’oiseau là où il est installé pour travailler à mettre en place une stratégie. N’essayez pas désespérément d’attraper l’oiseau, ne tentez pas de l’arroser ou de l’effrayer pour le faire descendre.

· Si l’oiseau vient d’atterrir, il ne va probablement pas voler pendant un bon moment (voire pas du tout)

· Amenez dans la zone où l’oiseau a été localisé la personne préférée de l’oiseau ou son compagnon de cage préféré dans une cage.

· Amener les aliments préférés, des augets connus de l’oiseau et sa cage si c’est possible.

· Faites attention de ne pas faire décoller l’oiseau d’une grande hauteur pour franchir un angle escarpé. Essayez de vous positionner (ou la cage de l’oiseau, ou son compagnon) de sorte que le vol ou les étapes pour descendre soient courtes.

· Essayez de leurrer votre oiseau pour le faire voler ou grimper jusqu’à des branches ou des objets similaires à celles sur lesquelles il se trouve perché. Un oiseau pourrait être effrayé à la perspective d’aller vers une branche franchement différente. Un oiseau pourrait par exemple être effrayé de voler d’un arbre à une clôture. Si vous n’avez aucune autre possibilité, prévoyez que le processus soit plus long et montrez vous patient avec l’oiseau tandis qu’il reprend confiance. Il pourrait aussi s’envoler de nouveau en touchant la nouvelle perche si celle-ci l’effraie.

· Ne hissez pas jusqu’à votre oiseau des objets inconnus de lui afin d’obtenir qu’il y monte. Il y a les plus grandes chances qu’il en soit effrayé et qu’il vole encore plus loin. Si vous disposez d’un objet qui lui est familier, vous avez plus de chances qu’il y monte. Gardez à l’esprit que les échelles, les gens qui grimpent aux arbres ou les perches pour cueillir les cerises sont susceptibles d’effrayer votre oiseau. Procéder très lentement si vous devez avoir recours à ces moyens. Arrêtez toute action si votre oiseau présente un comportement annonciateur d’envol.

· Essayez d’appeler votre oiseau quand son langage corporel indique qu’il est prêt à essayer de descendre. N’appelez pas continuellement.

· Essayez de vous cacher de l’oiseau de temps en temps. Cela va créer un niveau d’anxiété chez l’oiseau qui pourrait l’inciter à venir vers vous lorsque vous réapparaîtrez. Habituellement, les oiseaux crient et/ou commencent à bouger beaucoup quand ils sont prêts à faire un effort pour revenir vers vous. Si vous remarquez cette activité, sortez de votre cachette.

 

· Si vous entendez votre oiseau crier tandis que vous êtes caché, il est peut être prêt pour l’envol ou déjà en vol. Sortez immédiatement de votre cachette. La plupart des perroquets crient dès lors qu’ils volent dans ce genre de situation.

 

· Les oiseaux ont une tendance fréquente à se soulager et à crier juste avant de prendre leur envol. Soyez vigilant. Il sera peut-être nécessaire de voir jusqu’à quel endroit l’oiseau vole. Soyez prêt à courir si nécessaire.

 

· Eviter d’avoir une foule de gens autour de la personne préférée de l’oiseau. Un oiseau apeuré ne voudra pas venir vers cette foule d’étrangers. Il faut que la personne préférée de l’oiseau dispose de beaucoup d’espace.

Le soleil se couche et votre oiseau est toujours dehors

· Les perroquets volent habituellement brièvement juste avant la tombée du jour. C’est certainement votre dernière opportunité pour récupérer votre oiseau avant qu’il ne commence à se percher pour la nuit. Prenez avantage de la situation. Vous pouvez essayer, en criant et en créant un niveau d’excitation, de récupérer l’oiseau qui a gonflé ses plumes avant la nuit. Cela pourrait encourager un dernier vol.

 

· A la tombée de la nuit, votre oiseau va commencer à gonfler ses plumes et se percher pour la nuit. Arrivé à ce point, il est mieux de le laisser dormir. Gardez un œil sur lui jusqu’à ce que le soleil soit complètement couché. Rappelez-vous de sa localisation exacte.

 

· Le lendemain avant le lever du soleil, retournez à cet endroit. Votre oiseau devrait toujours s’y trouver, à moins qu’il ait été effrayé pendant la nuit, par exemple par les hiboux.

 

· Habituellement vers 8H30/9H00, votre oiseau sera prêt à redécoller ou à faire une tentative pour vous rejoindre. Répétez les étapes décrites dans le chapitre « vous avez localisé votre oiseau, mais il est hors de portée ».

Votre oiseau s’est échappé et il n’a pas été localisé après 24 heures de recherches

· Contactez les personnes suivantes pour leur faire part de la recherche de votre oiseau. Si quelqu’un trouve votre oiseau, il est susceptible de contacter une de ces structures :

 

o Appelez le garde chasse/les gardes O.N.C.F.S (office national de la chasse et de la faune sauvage)

o Appelez les SPA

o Appelez les vétérinaires locaux

o Appelez les zoos locaux

o Appelez les animaleries locales

o Appelez la police voire les pompiers

 

· Faites mettre une annonce dans la section appropriée pour les oiseaux « perdus ».

IMPORTANT : n’indiquez pas le numéro de la bague. Si votre oiseau se retrouve accidentellement entre de mauvaises mains, cela peut provoquer le retrait de la bague.

 

· Vérifiez les annonces dans les journaux, section oiseaux « trouvés ». Appelez toutes les annonces. Les gens ignorent parfois ce qu’ils ont trouvé. Un Gris d’Afrique peut être confondu en toute bonne foi avec le mythique pigeon à queue rouge pour qui est étranger aux perroquets.

 

· Apposez des affichettes qui mentionnent « perdu oiseau » dans les zones où vous avez vu dernièrement votre oiseau. Vous pouvez aussi proposer une récompense qui incitera les gens à vous appeler.

 

· Souvent, un oiseau est retrouvé dans les 24 heures suivant sa disparition. Le défi consiste à trouver la personne qui a trouvé votre oiseau avant vous.

N’abandonnez pas

La clé pour retrouver un oiseau, c’est la persévérance.

Ne vous résignez pas à ne pas retrouver l’oiseau une fois que vous l’avez perdu de vue.

Etant un entraîneur professionnel qui pratique régulièrement le vol libre avec de nombreuses espèces, je peux attester que les perroquets sont souvent les oiseaux les plus faciles à localiser et à récupérer. Croyez-moi, rien n’est plus frustrant que de chercher dans le silence un hibou observateur qui s’est caché dans les buissons et qui vous a regardé passer 100 fois ! Heureusement, si et quand nos perroquets ont une grande aventure de vol, ils recherchent souvent l’humain ou une compagnie d’oiseau.

 

Copyright 2005 Good Bird Inc.
Première parution dans Good Bird Magazine Volume 1 Issue 1 Spring 2005.

Pour en savoir plus sur les produits et services afin de vous aider pour l’entraînement de votre perroquet, visitez www.GoodBirdInc.com

Barbara est professionnelle de l’entraînement des animaux depuis 1990. Elle possède et dirige Good Bird Inc (www.GoodBirdInc.com) qui fournit des supports de comportement et d’entraînement à la communauté des perroquets de compagnie. Inclus dans ces produits Good Bird Magazine, des livres, des vidéos, et des ateliers d’entraînement et de comportement des perroquets. Barbara a animé des ateliers de comportement et/ou des ateliers d’entraînement et de présentation des animaux à la conférence de l’Association Aviaire des Vétérinaires, la conférence de la Fédération Américaine d’Aviculture , la conférence internationale sur les perroquets à Loro Parc, au festival du perroquet, la conférence de l’association Internationale des Entraîneurs et éducateurs Aviaires (www.IAATE.org) et a siégé au conseil d’administration de 1997 à 2009. Son expertise a été sollicitée par le Département américan de l’Agriculture, du Service des poissons et de la vie sauvage et des nombreuses organisations internationales de professionnels.

Elle est l’auteur de « Good Bird ! A Guide to Solving Behavior Problems in Companion Parrots ” par Avian Publications et de “ The ParrotProblem Solver. Finding Solutions to Aggressive Behavior” par les publications TFH. Elle est le producteur de la série de DVD de Good Bird parrot Bahavior and training.

L’expérience de Barbara inclut aussi des activités de consultant sur l’entraînement d’autres espèces animales dans les zoos. Sa spécialisation est l’entraînement des oiseaux au vol libre. Elle a pris part dans le développement et la production de plus de 15 programmes d’éducation au vol libre. Barbara continue ses activités de consultant aux zoos, aux centres de la Nature et pour d’autres espèces animales au travers de son autre compagnie « Animal Training and Consulting Services ». Dans sa carrière, elle a entraîné des animaux, des équipes et elle a présenté différents shows à travers le monde entier.

Le Petit Guide

La nouvelle version du
Petit Guide du Savoir bien vivre avec un Perroquet de Compagnie



Lire et télécharger Le Petit Guide

Ce qu'il est essentiel de savoir avant d'adopter un Perroquet de Compagnie

 

Se connecter



Comportement

Vous rencontrez des problèmes
de comportement avec votre perroquet ?

Vous souhaitez un conseil
ou une consultation ?

Cliquez ICI

 

Je n'ai pas besoin de toi

Et je n’ai pas besoin de toi. 
Et tu n'a pas besoin de moi non plus. 
Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. 
Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. 
Tu seras pour moi unique au monde. 
Je serai pour toi unique au monde...
Lire la suite... ICI

SOUTENEZ l' AEDP en adhérant

Qui est en ligne ?

Nous avons 97 invités en ligne
Vous êtes ici : Comportement Barbara Heidenreich Stratégies quand un perroquet s'echappe